Spotify n'est plus un service audio, c'est une plateforme multimédia

A l’approche de sa future introduction en bourse, c’est de cette façon que se redéfini le service de streaming audio leader dans le monde. C’est surtout le message qui sera passé désormais : la vidéo fait partie intégrante de Spotify.
Elle est disponible depuis deux ans environ, même si ce n’est pas vraiment à l’image que l’on pense immédiatement quand on évoque Spotify. Pour ses 140 millions d’utilisateurs réguliers, et même ceux qui ne l’utilise pas, l’audio reste l’activité numéro 1.
C’est entre autre la façon dont la société monétise ses activités publicitaires qui la pousse dans cette direction. De plus en plus programmatique, c’est-à-dire automatisée à partir de nombreuses données issues des utilisateurs, la publicité sur Spotify a fait son incursion dans la partie vidéo. Et c’est justement à cet endroit que la progression en termes de revenus est la plus importante.
Et puis dans un marché de la musique dématérialisée hautement concurrentiel sur lequel les GA(F)A sont présents, l’innovation et l’offre de service doivent évoluer continuellement. Google a annoncé le rapprochement de son service musical sur abonnement avec YouTube pour en faire une offre unifiée musique & vidéo. Avec la quantité de musique et de clips présente sur YouTube, Spotify a en effet intérêt à s’adapter très rapidement. Devenir une plateforme multimédia prend alors tout son sens.
Source : adexchanger

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *