Les enceintes multiroom se sont vendues autant que la HiFi en éléments séparés en 2017

Pour pouvoir écouter de la musique à domicile, la chaîne HiFi était encore la norme il y a une dizaine d’années. Depuis les années 70, ce marché se divisait en deux entre les éléments HiFi séparés et les mini-chaînes tout-en-un.
Depuis quelques temps, le sans fil est venu bouleverser cet ordre établi. En 2017, ce sont les mini enceintes, Bluetooth pour la plupart, qui sont devenues l’appareil audio de prédilection dans nos foyers, avec un chiffre d’affaires de 270 M€ (soit 49% du marché).
Les mini-chaînes et les éléments HiFi séparés sont toujours présents, avec respectivement 100 M€ et 90 M€ de chiffre d’affaire. Mais c’est la percée des enceintes multiroom qui est la plus intéressante. A 90 M€ de chiffre d’affaire, elle a fait jeu égal en 2017 avec la HiFi traditionnelle.
Cela signifie que la catégorie entière qui regroupe amplificateurs, lecteurs CD, enceintes HiFi, etc. génère autant de revenus que celle des enceintes sans fil WiFi. Ce qui représente 16,3% du marché pour chacune d’elle.
Mes prédictions pour l’année 2018, et celles à venir, sont que les éléments HiFi séparés vont stagner, voire légèrement baisser en valeur, mais que les enceintes sans fil vont faire chuter la catégorie des mini-chaînes. Le seul intérêt de cette catégorie face aux enceintes WiFi est de posséder un lecteur CD et un tuner FM dans un seul élément. Ces deux fonctionnalités deviennent obsolètes avec l’avènement des services de streaming audio sur abonnement !
Source : GfK

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *